6 Septembre

La 22ème Division s’établit sur le front NORMÉE_LENHARRÉE qu’elle doit tenir coûte que coûte (Proclamation du Général JOFFRE)

le 62ème a pour mission de la couvrir vers le Nord-Est en direction de SOMMESOUS, en tenant les ponts de HAUSSIMONT et VASSIMONT.
Le 3ème Bataillon tient les lignes CONSTANTINE CHAPELAINE, la droite à CONSTANTINE, la gauche à la voie ferrée.
Le 1er Bataillon continue de tenir les ponts de HAUSSIMONT et VASSIMONT avec 2 Cies vers la CHAPELAINE protégeant le flanc du 3ème Bataillon.
Le 2ème Bataillon est en réserve à la côte 172.
Ces positions sont complètement occupées à 11 h.00.
La journée est calme.
A 17h. l’ennemi pousse une reconnaissance de cavalerie sur HAUSSIMONT. Cette reconnaissance, forte d’un escadron de hussards Saxons (5ème Escadron du 18ème Hussard) charge la 3ème Cie et vient se briser sur nos tranchées, laissant de nombreux morts sur le terrain et une quinzaine de prisonniers.
A 20h. le 2ème Bataillon est appelé en Réserve Générale à la ferme de MALTOURNÉE. Il est remplacé à 172 par le 3ème bataillon.
Les troupes bivouaquent sur leurs positions.

7 Septembre

5h.00 L’artillerie ennemie ouvre le feu et bombarde vigoureusement CHAPELAINE, LENHARRÉE et la voie ferrée.
Le 2ème Bataillon est envoyé avec 2 Sections de Mitrailleuses pour participer à une attaque sur les hauteurs au Nord de LENHARRÉE. Cette attaque ne peut être faite. Les troupes restent sur place.

 

document précédent

document suivant