2 Septembre 20h.30. (rappel)

Le régiment ayant reçu l’ordre de se replier gagne PRONES où il arrive à 23 h.00 et cantonne.
Deux Sous-Lieutenants sont blessés, MM JAN et SALLEVON ; ce dernier a disparu. 60 Hommes de troupe sont hors de combat

3 Septembre

Le 11ème Corps se replie sur la Vesle.
Le Régiment quitte PROSNES à 3h.30 et se porte par MOURMELON-le-PETIT sur les GRANDES-LOGES [*] où il s’établit à 12 h. en position d’attente.
15 h.00 Un bataillon(2ème) est envoyé vers LIVRY-sur-VESLE et LONVERCY en soutien du 118° qui défend la voie ferrée CHALONS-REIMS. Le bataillon s’engage résolument sous le feu de l’infanterie et de l’artillerie allemandes et occupe le talus de la voie ferrée où il se maintient jusqu'à 18h.00. A ce moment, le feu d’artillerie ennemi redouble pendant qu’un mouvement d’infanterie se produit sur la droite du bataillon. Il quitte alors la voie ferrée pour une position plus au Sud, et à la nuit, sur l’ordre qui lui est donné, rejoint à la VEUVE le régiment qui bivouaque.
Le Capitaine CREPEAUX et le Lieutenant de réserve RICHARD sont blessés, 74 Hommes de troupe sont hors de combat.
[* actuellement échangeur Nord de CHALONS sur l’A4]

 

4 Septembre

3h.45 Le Régiment quitte le bivouac.
La 43ème Brigade doit traverser la Marne et se porter dans la direction de CHENIERS, sous la protection d’une arrière-garde fournie par le 19ème.
Le Régiment franchit la marne à MATOUGUES où il laisse 2 Cies(2ème et 3ème ) et une section de Mitrailleuses pour permettre le passage des derniers éléments du 11ème Corps d’Armée.
Le gros est arrêté à SAINT-PIERRE-aux-Oies où il reçoit à 15h.45 l’ordre de reprendre le mouvement sur CHENIERS.
En arrivant à la ferme NOTRE-DAME, l’ordre est donné de l’organiser défensivement puis à 18h. de reprendre la marche dans la direction de SOUDRON que le Régiment atteint vers 23h. et où il bivouaque.
Bivouac levé à 5h.. Le Régiment se porte par VATRY sur SOMMESOUS. A 9h.30 , il reçoit l’ordre de s’installer en position défensive au Nord de SOMMESOUS pour favoriser le repli de la 22° D.I. dans la direction de MAILLY.
Deux bataillons( les 2ème et 3ème ) sont en 1ère ligne à l’Est et à l’Ouest de la route de CHALONS, tenant les cotes 196 et 190.
Le 1er Bataillon est en réserve. A 16h.45 les dispositions sont modifiées.
La 43ème Brigade reçoit l’ordre de tenir solidement SOMMESOUS et les passages de la Somme. Le 116ème s’établit à SOMMESOUS. Le 62ème a un Bataillon(le 2ème) au Nord de SOMMESOUS ; un bataillon(le 3ème) à l’ouest gardant le pont de voie ferrée et la voie ferrée, le 1er Bataillon tenant les ponts de HAUSSSIMONT, VASSIMONT et organisant une nouvelle position en arrière.
Les troupes bivouaquent sur place.

 

document précédent

document suivant